buts

Buts de l'hypnose ericksonienne

(source : Hypnose : Techniques et applications thérapeutiques. Dr JacqueqQuélet, Olivier Perrot)

L'hypnose ericksonienne n'a pas la prétention de guérir toutes les maladies mais plutôt de :

  • d'aider la thérapeutique en cours, en permettant de diminuer les doses de médicaments, donc les effets secondaires de ceux-ci
  • de faire évoluer plus vite et mieux un certain nombre d'afections
  • d'aider le sujet à surmonter ses difficultés actuelles
  • d'aider le sujet à tolérer ce qu'il est parfois impossible de guérir ou les séquelles de maladie ou de traumatisme

Le fait de participer à son prore traitement par la relaxation, l'autohypnose et le rire est un facteur important de lutte contre la maladie.

Il a été démontré que ces techniques permettent une modification des défenses immunitaires, qu'il y a des améliorations de cancers, qu'il est possible de prolonger la vie de certaines personnes mais également de guérir de nombreuses personnes. Certains personnes ont pu connaître une rémission, suivie d'une guérison.

L'hypnose ericksonienne permet de traiter quelqu'un en respectant scrupuleusement sa personnalité.

Elle permet par ailleurs, de faire faire un apprentissage au sujet, cet apprentissage dépassant très souvent le cadre de la thérapie en cours. Les améliorations obtenues ont parfois un retentissement dans divers élements de la vie d'une personne, dans ses relaions avec son entourage familial, professionnel, dans ses activités sportives, culturelles ou artistiques.

L'hypnose agit en fonction de l'idée qu'on s'en fait.

C'est cette idée qui va pouvoir agir au cours d'une séance, non pas banale, car une séance n'est jamais banale pour le sujet.

L'hypnose peut permettre de réactiver des habiletés, des apprentissages que la personne fait depuis sa naissance et peut lui permettre d'utiliser les habiletés les mieux adaptées au problème et à la période où l'hypnothérapeute intervient. Une période, car parfois une séance qui peut durer environ 1 heure (ou plus ou moins), peut ne voir ses effets se réaliser que quelques semaines ou quelques mois plus tard. On n'attend pas une action immédiate et spectaculaire (même si cela peut se produire quelquefois) mais on attend un changement - le plus souvent - progressif. On déclenche un travail intérieur et un recadrage.

C'est pour cette raison, selon moi (Anne-Laurence Fritsch) que toute thérapie, quelle qu'elle soit, ne s'avère efficace qu'à partir du moment où le sujet a décidé et est prêt à changer quelque chose (vis-à-vis de ses comportements, attitudes, habitudes, visions, ....)

En hypnose ericksonienne, on considère l'inconscient comme un magasin aux souvenirs,un réservoir d'apprentissages.

On a souvent tendance à minimiser ce que nous avons fait alors que nous avons tous réussi à franchir des obstacles difficiles (la marche, la lecture, l'écriture, la grossesse, l'accouchement, élever des enfants, passer des examens difficiles,le bac, des concours, des entretiens d'embauche, ...) ... des obstacles difficiles que nous avons réussi à franchir, à dépasser avec succès, sans y penser et on est encore capable de franchir bien d'autres obstacles auxquels on n'avait pas songé...